banner

#69: Remplissez votre boîte à confiance!

Cela fera trois ans que je suis en congé parental. Trois merveilleuses années qui m’ont permis d’acquérir un nombre invraisemblables de compétences et de polyvalences. Je suis devenue experte en lave linge – sèche linge et repassage (à raison de deux machines par jour, on est 6 quand même 😱), devenue une professionnelle de la petite enfance 😁, aguerrie au changement de couches en toutes circonstances (j’ai une ou deux situations borderline quand même 🤪), capable de monter et plier une poussette ou un siège auto en un temps record quelque soit le modèle 💪🏻, spécialiste de la gestion du bain et des devoirs en simultané 💦🤓, entraînée au fractionné surtout la nuit 🌗, expérimentée dans la gestion de repas pour famille nombreuse (des courses au nettoyage de dessous la table) et bien évidemment qualifiée à la course à pieds enceinte, en poussette 🏃‍♀️, en trott’n run 🛴, bike and run 🚴‍♂️ (Go Maman Go oblige).

C’est cool, on apprend des tas de choses, on développe des aptitudes, on puise dans nos ressources, on est sur le pont H24 et 7/7. Même si s’occuper de nos bambins est un job à part entière et me remplit de joie, ma confiance en moi et mon estime ont parfois du mal à garder une certaine constance.
Du moins, c’est mon retour d’expérience.

Ce furent trois années sans gestion de dossier (à part ceux de l’école des enfants), sans deadline (à part rendre les sous pour la vente de la photo de classe, celle des papillotes ou de la signature du mot dans le carnet) et avec une vie sociale toute en mesure 😂.

J’ai eu la chance de mettre à profit cette dernière année de congé parental pour me former 📝 sur de nouveaux champs de compétences : coaching, management et préparation mentale (HCORT Performance)
Lors du premier module début octobre 2017, je me suis sentie à côté de la plaque, pas à ma place, dépassée voir même à la ramasse. Après une bonne crise de larmes (2 heures « facile », un apitoiement sur « mon sort de mère de famille coupée du monde incapable de sortir de sa condition et d’apprendre de nouvelles choses », j’ai décidé de ne plus subir et de prendre chaque outil transmis et partagé dans le cadre de cette formation pour me révéler et rétablir ma confiance à 120 (Tiff je te pique la formule)! D’abord sur le plan perso puis sur le plan pro. Chaque chose en son temps, un temps pour tout!

Je vais vous partager un outil formidable. Il s’agit de la boîte à confiance. Cela peut-être un cahier 📓, une boîte 📦, un dossier imaginaire 📨 que l’on peut visualiser… vous prenez ce qui vous convient le mieux. Il s’agit de remplir cette boîte ou ce cahier pour y emmagasiner de la confiance en allant chercher les moments positifs, les réussites de ses différentes vies: pro, perso, sportives… et les utiliser comme ressources. Le bénéfice? Rendre récurrents nos victoires et nos succès, positionner une bonne estime de soi et mieux appréhender les difficultés.

Et comme la boîte peut fuir car la vie n’est pas un long fleuve tranquille (rupture, contrariétés, contraintes…), il ne faut cesser de la remplir au maximum et tout le temps : motivation, succès, échanges, naissance, entraînements et défis, sourires et signes de reconnaissance…
Cette boîte est en nous dans un écrin à l’abri, et nous sommes seuls à savoir ce qu’elle contient. C’est notre autoroute de confiance!
On a plus qu’à s’aligner sur cette confiance!
Ma boîte se remplit plus vite que je ne l’aurais cru, avec ce que je vous ai écrit plus haut, avec le Raid des Alizés, avec ma formation et la promo 11 MEE, dans le regard de mes amis et de ma famille et avec plein d’autres choses et événements qui font ce que je suis aujourd’hui mais que je garderai pour moi 😉.

Si vous le souhaitez, lancez-vous et remplissez votre boîte, ça fait un bien fou!

Et n’oubliez pas :

#BougezPartagezSouriez

Sophie

Read more

One Comment

  1. Merci pour ce message très important pour beaucoup de personnes .
    Ton témoignage est simple et pourtant généreux.
    Bonne route de la vie.
    Bisous

  2.  

Leave a Reply

Search

+