banner

#63: Valessa, maman et recordwoman du monde de semi-marathon en run-poussette!

Go Maman Go a l’immense privilège de vous présenter Valessa Oliveira, 35 ans, maman de 3 enfants et détentrice du record du monde féminin de semi-marathon en run-poussette depuis le 26 mars 2017:

21,2km : 1h30’17
99ème sur 1283 participants
2ème féminine (à 20 secondes de la première!) et 1ère féminine en poussette!

Ces quelques temps et positions de classement donnent la mesure de sa performance. Valessa est une sportive hors norme mais aussi une maman passionnée qui allie maternité et sport en toute simplicité. Nous avons le bonheur de pouvoir lui demander de nous faire part de son parcours sportif exceptionnel mais également de son expérience de run-poussette qu’elle pratique depuis 10 ans.

Nous sommes admiratives de votre parcours et de la façon dont vous parvenez à conjuguer vos entrainements avec votre bébé.  Vous avez accompli une performance extraordinaire le 26 mars dernier. Cela dû être 1h30’17 de folie pour vous, quel sentiment éprouve-t’on au moment du départ avec son bébé en poussette, pendant mais surtout après la ligne d’arrivée? Vos ainés ont-ils suivi l’époustouflante course de leur maman le 26 mars dernier?

Pour être tout à fait honnête, j’étais tétanisée sur la ligne de départ. Partir aux avant-postes, devant plus de 1000 coureurs qui applaudissent et vous scandent des chronos un peu fous, cela met la pression. Mais une fois partie, on a papoté toutes les deux et le stress est vite retombé. J’ai pu profiter de la beauté des lieux et de la forêt. C’était un parcours vraiment superbe mais à ma grande surprise pas du tout roulant! Mes deux aînés m’attendaient sur la ligne d’arrivée et je peux vous assurer que cela procure une motivation supplémentaire. L’envie de se dépasser est décuplée!

Au regard de votre performance sur le semi-marathon de Lège Cap-Ferret, on ne doute à aucun instant que vous aviez déjà quelques kilomètres dans les pattes avant d’être maman. Comment en êtes-vous venue au run-poussette ? Est-ce que cela a été une évidence pour vous de poursuivre votre pratique de course à pied avec votre bébé? Avec la même intensité/volonté après chaque grossesse?

Cela m’est apparu comme une évidence à la naissance de mon premier enfant. J’ai eu envie tout simplement de partager avec mon fils ma passion pour la course à pied. C’était aussi l’occasion de lui faire découvrir de nouveaux lieux, d’élargir son horizon, d’attiser sa curiosité et tout petit c’était aussi un bon moyen pour le bercer! J’ai vécu 3 post-partum très différents. J’ai peu pratiqué le run-poussette avec ma première fille pour des raisons de santé. Avec mon fils, ce fut une découverte et avec ma toute dernière, une vraie révélation!

Très peu d’articles traitent les sujets du running poussette et du choix de poussettes adaptées à cette pratique. Lorsque l’on souhaite se mettre à la course à pied avec son bébé, nous sommes un peu démunies en la matière. Avez-vous testé plusieurs poussettes avant de vous décider?

 

Non, j’ai peu testé de poussettes uniquement dédiées à la pratique du running. Il y a 10 ans, j’avais dû acheter ma première en Allemagne, car on en trouvait vraiment (trop) peu en France. La pratique était plus que marginale. Aujourd’hui, plusieurs marques se sont lancées dans la conception de poussettes avec plus ou moins de réussite. Celle que j’utilise actuellement, est en de nombreux points, l’une des plus abouties, confortables, et fonctionnelles.

Go Maman Go: La course à pied est une pratique libre qui nous engage sur des parcours plus ou moins long, par tous les temps. Se pose également la question du bien-être de bébé qui plongera sûrement dans les bras de Morphée pendant que maman (ou papa) prendra le temps de s’entrainer ou simplement de souffler. Les poussettes dans lesquelles nos bébés doivent être confortablement installés répondent obligatoirement à ces exigeances. Pouvez-vous nous parler de votre poussette bugaboo runner?

Ce que j’affectionne en premier lieu sur la Bugaboo, c’est le confort et la sécurité qu’elle offre. J’apprécie la hauteur de la nacelle qui permet à l’enfant d’être surelevé, le harnais en 5 points et le fait de pouvoir positionner l’enfant selon s’il dort ou s’il est, lui aussi, actif. Ce qui est vraiment surprenant c’est d’observer la nacelle lorsque l’on court et de s’apercevoir qu’elle ne bouge pas d’un centimètre! Ma fille finit très souvent par s’endormir, car elle est en quelque sorte bercée. Le châssis est ultra résistant et c’est vraiment un gage de sécurité aussi. Après des centaines et des centaines de kilomètres parcourus avec la Bugaboo, je peux vous assurer que bébé est en parfaite sécurité.

Le 13 mai, au départ de la boutique spode et avec le soutien de bugaboo qui nous met à disposition des poussettes, nous allons permettre à des mamans et des papas (on a pas trop de papas encore ;)) de partager un Run Family avec les enfants en poussette, trottinette, vélo … ou en baskets. Quels sont vos conseils pour que les mamans puissent se lancer et pratiquer le running poussette ou même simplement poursuivre une activité physique et sportive avec leur enfant? Un message d’encouragement à toutes celles et ceux qui souhaiteraient partager un moment de bonheur sportif en famille?

Aux mamans qui reprennent une activité post-grossesse, quelle qu’elle soit, je leur dirai de ne pas perdre de vue la notion de plaisir! C’est incontestablement celle qui nous guide et qui nous donne envie de continuer. Ensuite, je leur dirai de ne pas se mettre la pression et de se laisser du temps. Si une grossesse dure 9 mois, je considère qu’il en faut tout autant pour retrouver tout son dynamisme, et toute sa tonicité. Il faut donc veiller à rester indulgente avec soi-même. Et justement, je trouve que le run-poussette, est une activité parfaite pour reprendre après une grossesse. Elle permet de créer un lien privilégié et unique avec son enfant, tout comme elle donne la possibilité à la maman de (re)démarrer sereinement la course en se réappropriant progressivement son corps. Quant aux papas, j’espère qu’ils trouveront eux aussi, l’envie de tester cette pratique avec leurs enfants et qu’ils tenteront aussi l’aventure avec eux en compétition! J’en vois de plus en plus, pour ma plus grande joie! Ce sont des instants magiques qui méritent d’être vécus, tout simplement. Alors n’hésitez plus, courrez avec bébé!

Un grand merci Valessa pour le temps que vous avez bien voulu nous accorder. Encore bravo!
Vous pouvez suivre l’actualité de Valessa sur sa page: Run Baby Val.
Sophie

Read more

2 Comments

  1.  

Leave a Reply

Search

+