banner

#48 : Entrainez une copine pour un footing ou une marche rapide !

Sophie en parlait dans son dernier post, il n’est pas toujours évident de se motiver surtout avec ce froid et les fêtes qui approchent.
Alors à deux, c’est toujours mieux ! Parce que :

  1. On se donne rendez-vous donc on est ensuite obligé d’y aller sous peine de perdre toute crédibilité
  2. Quand l’un(e) flanche un peu, l’autre est là pour nous rappeler que ce n’est pas le moment de lâcher (un peu d’orgueil quand même!!) 
  3. On peut discuter ! Parce que partir avec le chien, c’est bien, mais il ne répond jamais! 
Sauf que voilà, ce n’est pas évident de se trouver un compagnon de footing à son niveau. Et qu’on n’a pas forcément envie de ralentir quelqu’un ou alors d’attendre (notez que le chien, lui, s’adapte quelque soit l’allure et ne râle jamais!). Un problème me direz-vous? Vous imaginez bien que Go Maman Go a une solution ! 
La règle de base est qu’on part ensemble, on rentre ensemble ! On ne lâche personne en cours de route ! Mais chacun doit y trouver son compte. Partir pour un footing est déjà une chance quand on est maman (parce que ça rime avec un moment rien que pour soi!), alors il est vrai qu’il faut qu’on puisse avoir « sa dose ». 
Après un petit échauffement commun qui dure entre 5 et 10 min et pendant lequel on peut laisser libre cours à tout papotage, c’est là que commence les choses sérieuses …. Voilà quelques idées pour la personne qui est super en forme (qui « se la pète », faut bien se le dire) et qui attend l’autre : 
  • On part sur un effort intermittent : 30 secondes d’accélération, et 30 secondes de récupération. Les 30 » rapides, on fonce sans attendre et sans se chercher d’excuse. Les 30 » suivantes on revient sur nos pas et on rejoint la copine en attendant les 30 » suivantes. On peut fait ça sur 5 min, pause de 2 min en footing plus tranquille avec son binôme, et on répète 2 ou 3 fois en fonction de la forme du moment.  On n’oublie pas de finir par 5 min de footing tranquille à deux, avant de rentrer à la maison.
  • Chacun court à son rythme, et lorsque le 1er (qui se la pète toujours… grrr) est un peu loin devant, c’est pause pour lui. Mais pas une pause « les mains dans les poches, allez je t’attends on s’arrête pas, on repart direct ». Non, non ! pause « muscu » : squat, fente, burpees, pompes, gainage…. les idées ne manquent pas ! 
Voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour trouver votre binôme, qu’il soit plus ou moins en forme que vous, pour vous faire une petite sortie à plusieurs sans que personne ne soit frustré! C’est pour le moral et pour sa vie sociale ! 
A vos baskets et Go Maman Go !
Tiffany  
avec Elise, ma binôme courageuse du jour !

Read more

Leave a Reply

Search

+