banner

#47: Petite baisse de motivation? Jouez-là collectif!

Entre le froid, les journées raccourcies, le quotidien à gérer et le pic de pollution (du moins en ville), c’est difficile de se motiver pour aller courir.

Quand on est maman, c’est encore plus compliqué. A la motivation au ras des pâquerettes, s’ajoute l’organisation: la garde des enfants ou la gestion des enfants pendant le running. Vous me direz: chez Go Maman Go! Vous faites cela sans problème, c’est votre coeur de blog! Oui, effectivement, nous vous faisons partager nos aventures seules ou avec nos tribus. Nous aimons cela et nous encourageons toutes les mamans à faire de même, chacune à son niveau et en fonction de ses envies et possibilités.

Sauf que :

  • quand il fait nuit: bof; 
  • quand il caille: double bof.
Même si en fin de course je sais que je vais ressentir un bien-être et une joie de folie, il faut prévoir 2 voir 3 couches pour ceux qui bougent, 4 ou 5 pour les bébés en poussette qui eux ne bougent pas. Et qui fait la lessive? C’est bibi! Autant vous dire que j’adore faire du sport en tribu, mais parfois, je suis lasse de mes deux à trois machines quotidiennes…

Alors j’ai opté pour une baby-sitter (= trois fois moins de lessive, un temps solo, un moment de vie social) et un entrainement collectif: la wool training par Spode et Karitraa. Le petit plus, c’est que l’on teste des produits de la marque norvégienne Karitraa (que j’adore), on court en groupe, il y a – 20% sur la marque testée et cela finit par un apéro ;-)!

Puis Andréa (9 ans) est revenu de sa journée d’activités du mercredi tout triste (quelques tensions seraient à l’origine de ce dépit). Il me trainait dans les pattes pendant que je me préparais. Je lui ai proposé sans grande conviction de m’accompagner en le prévenant de ce qui l’attendait! Il a retrouvé le sourire instantanément tout content de courir de nuit, dans le froid et le top du top avec sa cagoule type GIGN! Bon. J’ai pris 2 tickets de métro et ma carte bleue en cas d’abandon afin de pouvoir rentrer chez nous au cas où!

Avant le départ!

Bilan de cette sortie:

  • 5 km après un échauffement,
  • 5 séries de montées d’escaliers (en vélocité), squats et pompes (urban training adapté, on s’est toutes gérées en fonction de notre niveau),
  • 8 fois 30 secondes de fractionné / 30 secondes de récupération (oui ça pique un peu!)
  • 0 abandon,
  • une coupe pour Andréa (merci Spode!), un verre de coca et des chips 😉
  • un apéro de viking (pour de vrai!)
  • beaucoup d’échanges entre les participants,
  • une chouette rencontre avec les coachs Olivier et Marie-Amélie de Urban Challenge, les ambassadeurs Karitraa, une maman blogueuse – femme de traileur : http://femme2trail.blogspot.fr/,
  • et du shopping (aïe!)
Avec Mathieu, le boss!
Pour conclure: j’ai fait des folies de mon corps et de ma CB. Je suis arrivée mal assortie et fatiguée, je suis repartie en pleine forme, avec une nouvelle tenue (ce n’était pas prévu, je vous le promets!) et le smile! Go Maman Go!

Vous trouverez toutes sortes d’entraînements collectifs gratuits et ponctuels sur les réseaux sociaux ou les sites de magasins de sports, c’est une excellence source de motivation, pensez-y en cas de coup de mou!

Et vous, comment gérez-vous vos baisses de motivation?

Sophie

Read more

One Comment

  1.  

Leave a Reply

Search

+