banner

#40: Bilan des vacances d’une Go Maman Go seule avec ses 4 chatons!

500 bornes direction le sud
3 valises, 1 poussette, 1 sac à dos, 1 sac à langer, 1 maxi cosy et 4 enfants à charger
2 vomitos
7 lessives à la main
44 gestions de conflit dans la fratrie
20 heures de sommeil cumulées en 7 jours.
Les trajets et THE chargement: classique en fin presque!
 
Je ne vais pas développer le trajet, ce fut très classique: les pleurs des filles en stéréo, les vomitos de ma numéro 3 (pour le retour, j’ai limité les dégâts: elle a voyagé avec une bavette à réservoir!), 5 disputes et les « quand c’est qu’on arrive maman? » toutes les 10’ au bout d’une heure de trajet. J’ai pris mon mal en patience, j’ai fait mon stop nettoyage, pipi et change complet de la numéro 3, on a discuté, on a joué aux devinettes, nous sommes arrivés.
Et là le drame… le parking et l’accueil ne sont pas à côté du tout! Punaise, de bon sang de bon soir! J’ai déchargé les gosses, on s’est rendu à l’accueil! La jeune femme – fort aimable au demeurant – m’indique que notre chambre est située en B54, qu’il faut longer le chemin par là, puis par là et au niveau des conteneurs à poubelles, on grimpe 100m et c’est sur la droite (= 400 mètres au total à vu de nez!)! Le tout dans le noir complet! Et la voiture est interdite sur cette partie pourtant goudronnée! Comme je suis scolaire et hyper motivée à l’idée de m’installer une bonne fois pour toute (en fait d’en finir avec cette demi-journée d’enfer!!!), j’ai fait mes aller-retours avec les enfants, les valises, les sacs et la poussette! J’ai lâché l’affaire pour le maxi cosy! J’ai porté, poussé, crié, motivé mes troupes « Go les gars go! », j’ai juré un peu aussi (p*****! Discrètement, enfin par tout le temps, j’avoue!)
Je vous parle du chargement du retour tout de suite?! Vu la dépose de l’aller, j’ai voulu anticiper les choses:  j’ai tellement bossé mon plan d’attaque de chargement de voiture, je n’en ai pas dormi de la nuit! Je suis allée récupérer la voiture seule au pas de course, l’ainé étant aux commandes dans la chambre (chaud patate). Je l’ai rapprochée le plus plus possible de la fameuse B54 (oui, j’ai bravé l’interdit, d’autres l’ont fait, des hommes essentiellement qui ont pris tout leur temps en plus et on leur a rien dit donc…): j’ai chargé: valise 1, valise 2, valise 3, bim, bam, boum, puis sac à dos, sac à langer, poussette, bébé 4, bébé 3 et là… une « super vilaine » dit suffisamment haut pour que je l’entende mais pas suffisamment fort pour s’adresser à ma personne: « Elle est gonflée, c’est interdit de stationner là »!!! P***** (oui, encore!), j’étais trop occupée à gérer les deux incisives que numéro 2 venaient de perdre à cet instant (ce n’est pas une blague, je vous le jure, il a sourit, c’était halloween avant l’heure!!!) mais un « hey, meuf! Charge 3 valises, 2 sacs, 1 poussette, 4 mômes sans ton mec et on en reparle!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! » m’aurait détendue… mais non pas possible, il y a des enfants, je ne peux pas me le permettre, je lui balance juste un regard en croix genre « Fais pas… », je souffle pour me détendre et me libérer de cette mauvaise pression!!!! Je l’ai fait, je me suis même bien débrouillée!
L’hébergement: je fais dortoir commun avec mes gros!
28m2, c’est la superficie de la chambre! Cela peut paraître grand, mais avec le canapé lit déplié, les valises et les deux lits bébés au milieu, on ne circule plus! On se croirait en colo, c’est rigolo! Pour les disputes, en revanche, c’est pénible: il faut gérer les conflits avant que ça ne prenne des proportions insoutenables. Les douches et les bains (petite baignoire mobile pour les petites à même le sol: moyen moins, je vous le dis!) ont dû être réalisés en rythme et manu militari!
Pour l’intimité, c’était pas gagné! Pour le sexe parental… Ca tombait bien, mon chéri n’était pas là!
Les nuits: courtes, très courtes!
Entre les bib, les levers « pipi », les ronflements, je ne vous parle pas des temps records d’endormissement ni des réveils ultra matinaux… je ne développe pas, ça m’épuise rien que d’y penser!

La restauration ou le mythe des pieds sous la table!

Avec 4 enfants, tu ne mets JAMAIS les pieds sous la table! Entre la volonté féroce de mes grands d’être autonomes (mais avec un résultat plutôt mitigé si on regarde la casse de vaisselle, les frites par terre, l’eau renversée, la confiture sur le polo qui est propre de 5 minutes) et la dépendance totale de mes poupées… C’est compliqué de se détendre. Bon, je ne peux rien dire, j’assume complètement mes 4 petits, j’ai fini mes bouts de pain et mes yaourts dans la chambre! C’est comme ça!

Le linge: 1 tube de lessive à main complet (sans frotter, mon oeil !)

Comme la voiture n’est pas extensible, j’ai dû faire des choix vestimentaires! Si on regarde du côté du verre à moitié vide: mais comment faisaient nos grands-mères?! Si on regarde le verre à moitié plein: je me suis fait les fléchisseurs et extenseurs des doigts et des avants-bras! Cool… ou pas!

Le club enfants 3 mois à 18 ans: alléluia!!!! Vacances!!!!!


Comme ça,  à brûle-pourpoint, je pourrais passer pour une mère indigne!
Pour ma défense: les deux grands se sont à peine fendus d’un bisou à l’accueil du club, et négociaient du temps supplémentaires en fin de journée pour rester avec les copains! Je ne parle pas de la boum, du blind test, de la parade d’halloween en avance et les 3 kg de bonbons enfilés en 30 minutes, des shows de clown, de guignol, des mascottes du club et DU SPECTACLE de nos progénitures!!! Ma numéro 3? Elle suivait les deux premiers confiante et enthousiaste avant d’être réorientée par les animateurs direction les « poussins »! Facile! Trop cool! A part le mercredi, seul jour de pluie (forcément) et seul jour de fermeture du « club enfants » (c’est quoi ce bazar d’ailleurs?). Là une journée dans une chambre à 5: tu pleures!!!
 

Mes doudous sur scène!
Pendant ce temps – sport, culture et farniente – à moi les vacances avec ma toute petite poupée!
Tête à tête avec ma poupée

On s’est régalé de sightjogging (visite touristique cardio en joggant ou en marchant): Isle sur la Sorgue, Gordes, Lagnes, LeThor, Fontaine-de-Vaucluse. Pas besoin de se préoccuper de la chaleur (qui nécessite une course tôt ou tard dans la journée en période estivale), choix des terrains et parcours de course en veux-tu en voilà… comme pour les cadences que j’ai pu varier selon les besoins et mes envies! Ce fut une énorme source de motivation! J’en ai profité pour déjeuner tranquillement au soleil (top), écouter le silence (;-)!!) et faire un peu de shopping (j’avais oublié que ça existait et que j’aimais ça, beaucoup, beaucoup!!!).
Ballade avec mes poupées et mes gars le dernier jour

J’ai pu réaliser quelques HIIT ((entraînement fractionné de haute intensité – que j’ai adapté bien entendu) sous le soleil tout doux de la Provence: squats, fentes, montée de genoux, chaise, step, gainage, mes premières pompes depuis …longtemps, dips en douceur et à mon rythme pour réhabiliter muscles et articulations… Je me suis concoctée un petit circuit  « spécial reprise post-accouchement » de 12 exercices de 30 secondes chaque et 10 secondes de repos entre, je vous en parle prochainement!

Footing au bord de la Sorgue

Bilan: 

Partir seule avec 4 enfants, c’est chouette mais c’est compliqué, même en club et en pension complète. Il y a peu de moments de relâche, il faut une organisation millimétrée et des tâches multiples sont effectuées dans le même temps! C’était mon ultra-marathon (j’exagère à peine), en tous les cas un job d’enfer! Il vaut mieux être en forme!  Go Maman Go! Ou alors partir avec son Jules  (qui croit toujours que j’ai eu une chance folle de partir en vacances avec nos 4 bambins, quand lui travaille: vis ma vie chéri, on en reparle ensuite (aucune rancune dans mon propos… enfin avec le recul ;-)).
Les vacances des enfants se terminent, les miennes vont pouvoir enfin démarrer!!! Et vous, comment se sont déroulées vos vacances? 

Retour du club enfants

Sophie

Read more

4 Comments

    1. et plus tard je vais pleurer parce qu'ils ne voudront plus partir en vacances avec leur mère!!!! Gros bisous Steph

  1.  

Leave a Reply

Search

+