banner

#29: Après l’effort… le réconfort et la récupération!

Vous venez de réaliser un effort conséquent ou même une épreuve sportive, il est important de pouvoir récupérer afin d’ être au top pour nos bambins!

Évidemment en tant que maman, nous sommes moins disponibles qu’un sportif professionnel ou même un sportif amateur de type masculin célibataire sans enfant qui a du temps pour lui (je sais, j’exagère un peu pour les besoins de la démonstration ci-après). 

Etre maman c’est déjà du sport avant de faire du sport!
C’est même en général la seconde épreuve/journée qui nous attend! Autrement dit, le traditionnel décrassage risque de passer à l’as, non pas par désintérêt mais parce que l’on a pas le temps!

Je ne vous le cache pas: c’est bien ce qui s’est passé dimanche après le 10 km de la Run in Lyon quand j’ai récupéré toute ma petite famille. Si déjà tu trouves le temps de prendre une douche de 5 minutes dans les deux heures suivant ton retour à la maison, démêlage des cheveux compris : VICTOIRE!

Alors j’ai réfléchi à quelques conseils que je suis capable de m’appliquer et de vous transmettre en restant le plus proche possible de la réalité.

Comme nous n’avons pas le staff de l’olympique lyonnais à domicile, après chaque entraînement, on ne peut pas continuer de courir tout doucement pour permettre au sang de circuler (de toute façon, je ne sais plus courir doucement à vitesse constante, je démarre, j’accélère, je crie pour avoir tout le monde sous les yeux), on ne peut s’étirer longtemps (j’ai essayé: ils m’ont sauté dessus, j’ai arrêté), on ne bénéficie pas non plus de soins de kiné (je n’aurai plus jamais le temps de toute façon), et encore moins d’une cabine de cryothérapie (même pas la peine d’en parler)…
Quant à la mise à disposition des bouteilles d’eau, tu prends tes petits bras enfin celui qui te reste quand tu portes la numéro 3 et tu charges la poussette comme tu peux de 2 ou 3 bouteilles! En gros, tu es chargée d’acide lactique, et tu continues de l’entretenir gaiement en gérant tout ton petit monde! Dans ces conditions, bonjour le réconfort, je ne parle même pas de la récup!

Bref, comment récupérer d’un effort intensif quand on est une maman?
Il faut aller à l’essentiel, on a pas le temps pour les fioritures! 
Donc:
On se réhydrate (on décrète que cette bouteille de 1,5l est la sienne et on la termine dans la journée mais en buvant par petites gorgées!) Précision: la Vichy Saint Yorre est d’ailleurs souvent recommandée (compensation en eau et en sel).
On prend un repas équilibré, diversifié et légèrement alcalin (= légèrement salé surtout si on a beaucoup transpiré)!
Lors de votre douche, passez un jet d’eau froide sur chaque jambe (30 secondes sur chaque gambette).
On s’étire avant d’aller dormir ce qui permet également un retour au calme et de s’endormir plus vite.  Je vous l’accorde, c’est plus facile à dire qu’à faire! Je prends, en revanche, toujours 5 minutes pour mettre les jambes  à la verticale (allongée, fesses contre le mur = ce qui permet au sang de retourner vers le cœur).
On essaie de faire une bonne nuit de sommeil (pour l’instant, je me demande même si un jour je referai une nuit de 8h!)
 

Pour la version « grand luxe »: le lendemain, si vous le pouvez, essayer de trottiner ou de faire un petit peu de vélo (vélo’v pour aller bosser ou vélo d’appartement si vous avez) ou encore d’aller nager (il faut un peu plus de temps) pour transpirer sans forcer.

En dernier ressort, vous pouvez faire des câlins à vos enfants! A défaut d’une récupération physique complète, le réconfort sera total!

A très vite.
Sophie

PS: si en revanche vous avez besoin d’exercices précis pour vous étirer, n’hésitez pas à demander! On se fera un plaisir d’en faire un article!

Read more

3 Comments

  1. C'est toujours un régal de lire tes articles, comme ceux de Tiffany, car on sourit en même temps.
    Au fait, c'est bon pour quoi de sourire voire de rire en vous lisant ? ???????������

  2.  

Leave a Reply

Search

+